Social média

Les 9 tendances e-marketing et social média à suivre en 2018

 

Tout d’abord, je tenais à vous souhaiter une très enrichissante année 2018, de la réussite dans vos projets et de la bienveillance dans vos équipes. Et pour mieux débuter cette nouvelle année, nous allons dresser le panorama des 9 tendances e-marketing et social média à suivre pour performer en 2018. Si en 2017, les contenus multimédia, l’inbound marketing et le marketing d’influence prédominés qu’en est-il cette année ?

#1 La recherche vocale

La recherche vocale est de plus en plus utilisée grâce à l’avènement des assistants de recherche vocale tels que SIRI et CORTANA entre autre. Il s’agit la plupart de temps de recherches très ciblées et ultra précise. Les requêtes vont s’allonger, les mots-clés vont devenir des phrases, les phrases seront des questions. Les spécialistes du SEO devront travailler sur leur longue traîne car les résultats des requêtes sur les moteurs de recherche ne seront plus une liste de liens  mais bien une réponse précise à apporter à l’internaute.

Mon conseil : optimisez votre contenu web afin de répondre à ces nouveaux impératifs de requêtes précises

#2 La personnification

Depuis quelques années déjà, les directions marketing ont abandonné le marketing de masse pour du contact plus qualitatif et personnalisé. Au revoir l’email qui s’adresse à n’importe qui pour vendre n’importe quoi. Bonjour l’email qui s’adresse à une personne en particulier et dont l’adresse a été récoltée dans le respect du cadre légal. Par ailleurs, avec l’arrivée du RGPD les marques vont se consacrer de plus en plus sur des segments spécifiques d’audience.

Mon conseil : mettez à la norme votre base de donnée pour être en règle dès 2018 avec le RGPD (règlement européen de la protection des données).

#3 Le shoppable media

Everytime & everywhere, c’est exactement ce qu’a permis le mobile. Plus de barrière de temps et de lieux pour commander tous ce que les consommateurs désirent. Il s’agit de mettre en avant un bouton acheter sur une image publiée sur les réseaux sociaux par exemple. C’est le cas par exemple sur Instagram ou pinterest. Cela permet aux marques de capter l’attention des internautes au plus près de leur navigation et de leurs centres d’intérêts.

Mon conseil : mettez en place une stratégie multicanal où vente en ligne et boutique physique convergent en s’appuyant sur la puissance des réseaux sociaux et de la géolocalisation.

# 4 Le social selling

Grâce aux méthode de l’inbound Marketing, le social selling prend de plus en plus ampleur au sein des directions marketing. Il y a une vraie prise de conscience de l’intérêt du contenu adapté au parcours client. Il faut savoir que le social selling génère près de 40% de leads qualifiés en plus par rapport à un message innopiné (source Customer think). En 2018, le social selling prendra plus d’envergure dans le btob.

Mon conseil : consacrez une part plus importante de votre budget marketing à la publicité sur les réseaux sociaux car vos clients sont aussi sur Facebook, Instagram et Linkedin.

#5 La réalité augmentée

La réalité augmentée permet une expérience immersive des consommateurs dans l’univers de la marque. Les consommateurs sont en demande d’expériences inédites et fortes. De nombreuses enseignes l’ayant bien compris, regorgent d’idées pour embarquer les utilisateurs dans une expérience personnalisée.

« Les Stories font partie de la tendance du marketing en temps réel, ce format permet de créer de l’authenticité et offre également une dimension à raconter des histoires (storytelling) car il suit une certaine linéarité »

Mon conseil : vous avez les ressources financières, embarquez vos utilisateurs dans votre univers de marque et démarquez-vous ainsi de la concurrence. 

 

#6 Les chatbots et l’intelligence artificielle

Les chatbots sont des logiciels faisant appel à l’intelligence et artificielle programmés pour répondre aux consommateurs. Ils permettent la connexion  entre la marque e les consommateurs sur l’ensemble des plateformes de messagerie. L’enjeu est de mieux fidéliser les clients en apportant des réponses instantanées et non standardisées et en temps réel.

Mon conseil : avant d’investir dans des outils aussi coûteux, mettez en place des solutions de click to chat où l’internaute se sent pris en charge même si la réponse n’est pas instantanée.

#7 Advocacy Marketing

Qu’est ce que c’est  ??? Il s’agit tout simplement d’une technique marketing qui vise à s’appuyer sur des ambassadeurs « avocats » pour faire la promotion de la marque. Ces ambassadeurs sont le plus souvent des salariés ou des clients de la marque. Cette tendance 2018 s’inscrit dans le marketing d’influence déjà bien présent en 2017 dans la prise d’achat. 27% des internautes déclarent tenir systématiquement compte de contenus postés par les consommateurs pour prendre une décisions d’achat. 

Mon conseil : N’hésitez pas à solliciter vos clients pour leur demander leur avis sur vos produits, services et retour d’expérience. Faîtes d’eux vos plus fervents ambassadeurs. 

#8 Les contenus multimédia

Selon les experts, Facebook va devenir un des acteurs principaux sur le marché de la vidéo et va donc concurrencer le leader Youtube. La fonctionnalité Facebook Watch, devrait être proposée à toutes les personnes et les pages courant 2018. », souligne L’expert Michael Stelzner. Il y a donc fort à parier que YouTube va avoir un concurrent sérieux. Cela va certainement amplifier les opportunités de contenu en vidéo.

Mon conseil : en 2017, les vidéos étaient le contenu avec le plus grand nombre d’interactions alors plutôt qu’un long discours pensez au facebook live par exemple !

#9  Les fake news

Le « fake news » ou en français « fausse information » tend à se développer encore plus en 2018. Des experts ont identifiés 5 types de fake news:

  • Le buzz sur le web au sujet d’une marque et qui entache sa réputation. Un exemple avec Starbuck et la campagne « dreamer day »
  • Le relai d’une fausse information par erreur par une entreprise sur ses différents réseaux de communication
  • La mauvaise interprétation d’une publicité ou un détail qui n’aurait pas été identifié dans la publicité et qui déclenche une rumeur
  • Le lieu de publication d’une communication qui peut être mal vu ou mal interprété.
  • La décision interne d’une marque de s’appuyer sur une fake news.

Mon conseil : restez en veille de votre e-reputation afin de régler au plus vite la crise. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.